Logo Maker : La méthode complète pour créer des logos professionnels by Geoffrey Humbert

Logo Maker : La méthode complète pour créer des logos professionnels


Un bon logo n’est jamais le fruit du hasard ! Découvrez enfin une démarche éclairée pour créer des logos efficaces. 💡

Faire des mauvais logos est si simple que tout le monde y arrive

Je suis sûr que si je vous donnais un papier et un crayon, vous seriez capable de reproduire assez fidèlement la plupart des logos qui se trouvent autour de vous…

Sans compétences en dessin.

Sans compétences en graphisme.

Et sans compétences en création artistique.

À vrai dire, c’est normal : comme un logo est le plus souvent représenté par des formes très simples, les reproduire n’est pas si difficile.

Pourtant…

À chaque fois qu’un amateur entreprend de réaliser un logo à partir de zéro, le résultat ressemble à quelque chose comme ça :
Avouez-le…

Il n’y a pas besoin d’être un expert pour remarquer, au premier coup d’œil, que ces logos ont été créés par des amateurs, qui manquent d’expérience.

Ils sont moches.

Ils ne sont pas professionnels.

Ils ne donnent pas une bonne image de la marque qu’ils représentent. (Ni de la personne qui les a créés.)

Bref, vous serez d’accord pour dire que ce sont de mauvais logos.

Alors, si la plupart des débutants aboutissent à ce genre de résultats, tandis qu’en parallèle, des professionnels produisent régulièrement des créations d’une qualité exceptionnelle, ça signifie forcément que créer un bon logo n’est pas à la portée du premier venu...

Vous avez des difficultés ? C'est normal.

Créer de bons logos requiert des compétences particulières.

Ça demande de la créativité.

Ça demande des connaissances en graphisme, en communication, en marketing.

Et ça demande aussi et surtout du travail...

Parce qu’au final, vous devez trouver la solution d’un problème délicat :

Comment représenter une marque à travers une forme graphique simple et unique ?

Le défi est de taille, surtout si vous n’êtes pas encore armé pour le relever...

Il est probable que vous rencontriez notamment deux difficultés.

D’abord, vous avez besoin de trouver de bonnes idées, ce qui est loin d’être évident.

Après tout, combien d’heures avez-vous déjà passées, assis à votre bureau, à regarder le plafond et à grignoter votre crayon, en attendant qu’une idée de génie daigne pointer le bout de son nez ?...

Non seulement ce type de situation vous donne l’impression de perdre votre temps... Mais en plus, ça génère un stress fou

Vous en venez à douter de votre capacité à terminer la mission dans les temps.

Seulement, que vont penser vos clients si vous vous engagez sur un projet, et puis qu’au dernier moment, vous leur faites faux bond ?

Il n’y a pas mieux pour saboter une carrière avant même qu’elle ait commencé…

Alors vous vous accrochez… mais votre situation vous désespère.

Vous en venez peut-être à penser que la créativité, c’est un don… Soit on l’a, soit on ne l’a pas, et vous n’avez tout simplement pas eu de chance.

La preuve : par désespoir, vous avez peut-être acheté un livre au titre racoleur, du type : « 99 astuces pour devenir un génie créatif ».

Naturellement, aucune astuce n’a fonctionné, et vous avez simplement rangé le livre au fond de votre bibliothèque, comme s’il ne s’était jamais rien passé.

Et puis de toute façon, même si vous étiez effectivement un génie créatif, ce ne serait pas encore gagné...

Vous ne seriez pas arrivé au bout de vos peines, parce qu’il vous faudrait encore mettre au propre vos idées, avec un logiciel de création graphique comme Illustrator.

Or, vous êtes déjà probablement au courant… Acquérir un excellent niveau sur un logiciel de création graphique prend du temps.

D’ailleurs, vous avez peut-être déjà commencé votre apprentissage, par exemple en suivant quelques tutos sur YouTube.

Ça vous a aidé à réaliser quelques progrès.

Malheureusement, la réalité, c’est que tant que vous vous contentez de recopier un logo existant, vous pouvez vous en sortir…

Mais dès que vous travaillez sur vos propres projets, ce n’est pas aussi bien.

Vous ne savez pas par quel bout prendre Illustrator. Parfois, le logiciel n’en fait qu’à sa tête…

Vous perdez un temps fou à chercher comment tel ou tel outil fonctionne…

Et à cause de votre manque de maîtrise, les logos que vous créez sont encore plus moches que des dessins d’enfants de 4 ans...

Votre démarche est parsemée d’incertitudes et d’hésitations, du début à la fin...

Vous avez l’impression d’avoir tout tenté, que rien ne fonctionne…

Vous aviez une envie irrésistible de devenir graphiste et de créer des choses formidables…

Mais malgré tous vos efforts, vous en êtes encore très loin...

Alors voilà, j’aimerais vous proposer quelque chose :

Et si vous arrêtiez de faire fausse route ?

Ne devenez pas un artiste génial, les clients n’en veulent pas

Si vous voulez apprendre à créer de bons logos, il va falloir commencer par briser quelques mythes.

Pour commencer, vous ne vous sentez pas légitime parce que vos idées ne vous paraissent pas assez originales ?

Tant mieux, parce que l’originalité paie mal.

C’est psychologique.

Et c’est la raison pour laquelle vous ne devriez pas chercher à être original.

Quand une oeuvre casse tous les codes et qu’elle ne ressemble à rien de connu, elle pose au public des problèmes cognitifs importants. Le cerveau n’arrive pas à l’évaluer de manière juste et sincère, parce que ça lui demande trop d’efforts...

C’est normal. Le plus souvent, nous mémorisons des schémas et nous agissons par réflexe. L’être humain est ainsi fait.

Il est donc beaucoup plus facile pour le cerveau de repérer des éléments qui ressemblent à ce qu’il connaît déjà, puis de les associer pour procéder à un jugement rapide.

Vous voyez une publicité avec des frites et un hamburger ? Automatiquement, vous pensez à des concepts comme : fast food, malbouffe, plaisir, ou McDo.

Une voiture de sport rouge ? Tout de suite, ça vous évoque : le sport, Ferrari, l’argent, la course ou encore la frime.

Le plus drôle, c’est que tout ce processus est parfaitement inconscient.

Des scientifiques l’ont notamment compris en 2003, avec l’échec du morceau musical « Hey Ya! » par le groupe de hip-hop américain OutKast.

Un algorithme ultra-puissant avait prédit que cette musique allait devenir un tube. Pourtant, après plusieurs semaines à l’antenne, les producteurs se sont aperçus qu’à chaque diffusion, les auditeurs changeaient de chaîne.

Ces derniers n’étaient pas capables d’expliquer pourquoi ils n’aimaient pas ce morceau… Mais une chose était sûre : ils le détestaient.

C’est alors que les producteurs ont compris la nature du problème. Comme cette musique ne ressemblait absolument à rien de ce qui se faisait à l’époque, les gens n’avaient aucun repère pour réussir à la définir… et ils la rejetaient par réflexe.

Les producteurs ont donc eu une idée. Pour rendre le morceau moins original et plus familier, ils ont recommencé les diffusions à la radio, mais en passant le morceau, à chaque fois, entre deux mêmes musiques déjà connues et appréciées du public.

Avec l’habitude, les auditeurs ont commencé à associer « Hey Ya! » à ce qu’ils connaissaient déjà… et la chanson est devenue un tube planétaire.

Alors, j’ai conscience que tout ceci ne plaira sans doute pas aux pseudo-artistes centrés sur eux-mêmes, qui ne jurent que par l’originalité, et qui prennent un malin plaisir à peindre à la pelle des tableaux abstraits avec le bout de leurs orteils… 

Mais c’est une excellente opportunité pour vous.

Dans le fond, pensez-vous vraiment que vos clients ont besoin d’un artiste incroyable, complètement original, mais que personne ne comprend, qui n’en fait qu’à sa tête, et qui n’écoute personne ?

Naturellement non. Les professionnels fuient ces « artistes » comme la peste, parce qu’ils n’inspirent pas confiance.

En vérité, comme le souligne David Airey, célèbre graphiste spécialisé dans la conception de logos :

« Ne cherchez pas à être original. Contentez-vous simplement d’être bon. »

L’originalité n’est qu’un cheval sans cavalier : elle ère dans la nature sans aller nulle part.

En revanche, vos compétences en graphisme ont les capacités de vous mener très loin.

Et c’est une bonne nouvelle.

Je ne sais pas s’il me serait possible de vous enseigner comment devenir original…

Mais en tout cas, ce dont je suis sûr, c’est que l’excellence s’apprend.

Surtout quand elle repose sur des compétences identifiables, que les êtres humains peuvent se transmettre.

#1) Attendez… C’est quoi au juste, un logo ?

La première des compétences à maîtriser, pour créer de bons logos, est en réalité un savoir.

Je suis sûr que si je demandais à 100 graphistes amateurs de me créer un logo pour une boulangerie…

Je me retrouverais avec au moins 90 baguettes de pain.

Pourtant, pensez-vous vraiment qu’une boulangerie a besoin de dire dans son logo qu’elle fait du pain ? (Surtout si toutes les boulangeries le font déjà.)

Quel est l’intérêt d’avoir un logo qui ressemble à tous les autres ?

Pire : quel est l’intérêt d’avoir un logo qui ressemble… à celui de vos concurrents ?

Aucun, à part peut-être semer la confusion chez les gens ou risquer un procès pour plagiat.

Et puis, regardez encore autour de vous : combien de marques automobiles ont une voiture dans leur logo ?

Combien de marques de smartphones se représentent-elles avec un téléphone ?

Ou encore combien de marques de vêtements utilisent-elles un T-shirt dans leur branding ?

Admettez-le : très peu, voire aucune.

Seulement, savez-vous vraiment pourquoi ?

Et d’ailleurs, savez-vous vraiment ce qu’est un bon logo ? Ou ce qu’attendent vos clients ?

Quelles sont les bonnes pratiques pour faire du bon travail ? Les erreurs à éviter ?...

Oui ? Non ? Peut-être ?

Vous avez des doutes ?

Je préfère être franc : les réponses à ces questions ne s’inventent pas. Elles s’apprennent.

Et c’est pour ça qu’avant même de commencer à travailler sur votre premier logo, vous avez besoin de compétences en marketing et en communication, pour par exemple comprendre :
  • Quelles sont les qualités attendues d’un logo professionnel
  • Que doit vraiment représenter un logo
  • Quelles sont les règles à respecter et les erreurs à éviter
  • Comment être sûr que votre logo est efficace en termes de communication
  • Pourquoi votre client a (vraiment) besoin d’un logo
  • Etc.

Car chercher à créer un logo sans maîtriser ces compétences…

C’est comme vouloir apprendre à écrire alors que vous ne connaissez pas encore l’alphabet.

Ça ne sert à rien.

#2) Vous pouvez être créatif… mais pas n’importe comment

Comme je l’ai dit, chercher l’originalité à tout prix est une erreur.

Mais d’un autre côté, vous ne pouvez pas vous contenter de suivre scrupuleusement les normes établies… (Sinon, tous les bonshommes que vous dessinerez ressembleront au pictogramme qui indique les WC.)

Il faut donc trouver un juste milieu entre ce qui existe déjà… et ce qui est inutilement excentrique.

J’appelle tout simplement ça : la créativité.

À ce moment-là, vous vous dites peut-être que l’imagination, c’est un don.

Il y a des gens qui sont créatifs, et des gens qui ne le sont pas.

C’est possible. 

Seulement, je vais vous avouer une chose : même les personnes qui connaissent des pics de créativité absolus finissent, à un moment ou un autre, par souffrir du syndrome de la page blanche…

Tous les créatifs qui se contentent d’attendre l’inspiration divine traversent à un moment donné de leur vie des périodes de « famine créative », où ils n’ont pas d’idées.

Seulement, pensez-vous vraiment qu’un graphiste puisse se permettre de laisser tous ses projets professionnels dépendre du bon-vouloir de ses inspirations ?

Non.

Si vous attendez que les idées viennent à vous comme par magie, vous êtes mal barré... parce qu’en tant que graphiste, vous devez pouvoir générer des idées créatives quand on vous le demande, sur le sujet qu’on vous demande.

À ce moment-là, soit vous laissez la peur vous envahir et vous faire perdre tous vos moyens...

Soit vous choisissez de prendre le taureau par les cornes, en développant une méthode fiable et efficace sur laquelle vous pouvez vous reposer en toutes circonstances, parce qu’elle vous assure de générer des idées créatives… même quand l’inspiration n’est pas là.

Je l’avoue, c’est beaucoup moins sexy que de s’imaginer foudroyé par l’inspiration divine...

C’est peut-être aussi un peu plus surprenant, parce que ça va contre tous les clichés qui représentent habituellement les créatifs.

Et je précise évidemment que ça n’a rien de magique, car ça demande du travail et de la discipline.

Or, l’avantage de suivre une méthode, c’est qu’au moins, vous êtes certain de faire avancer vos projets.

Vous êtes sûr de provoquer des idées.

#3) Illustrator, sinon rien ?

À vrai dire, pour créer un logo de qualité professionnelle, le choix du logiciel à utiliser est bien le dernier de vos problèmes.

Seulement, ça reste effectivement un problème.

En soi, vous pourriez créer un logo avec quasiment n’importe quel logiciel de création graphique.

Photoshop permet par exemple d’en concevoir.

Seulement, si Photoshop est le meilleur outil au monde pour retoucher et truquer des photos…

En matière d’illustrations vectorielles, c’est plutôt un couteau-suisse qui dépanne.

Il fait le job. Mais il n’est pas optimisé pour ça.

Or, si vous avez vraiment l’objectif de vous professionnaliser en création de logos, alors je préfère vous conseiller de choisir un logiciel qui tienne la route, sinon, vous serez gêné dans votre pratique au quotidien.

J’ai donc tendance à dire qu’il faut choisir Illustrator, sinon rien, parce que :
  • C’est le meilleur logiciel de création vectorielle au monde.
  • Tous les professionnels l’utilisent. (Pensez-vous que tous les professionnels se trompent ?)
  • Illustrator est une norme, ce qui signifie que quasiment tous vos clients vous demanderont à un moment ou un autre des fichiers compatibles avec Illustrator.

Évidemment, vous vous dites sans doute qu’apprendre un nouveau logiciel, ça demande du temps et des efforts.

C’est vrai.

Mais vous n’avez pas besoin de connaître Illustrator sur le bout des doigts pour commencer à créer des logos.

Vous avez peut-être déjà entendu parlé de la loi de Pareto : en moyenne, 80% des résultats sont obtenus avec 20% des moyens.

Sur Illustrator, c’est la même chose. Vous pouvez créer quasiment tous les logos que vous voulez, en vous concentrant seulement sur quelques outils.

C’est la raison pour laquelle j’ai développé une formation rapide à suivre et à appliquer : elle vous apprend uniquement ce dont vous avez besoin pour commencer à créer des logos efficaces.

Pas de théories inutiles. Pas d’explications barbantes sur des outils que vous n’utiliserez jamais.

L’essentiel, rien que l’essentiel.

📚 Et si je vous accompagnais pour vous apprendre à créer des logos professionnels ?

Au final, créer des logos de qualité professionnelle requiert 3 compétences :
  • Des connaissances solides en marketing et communication, afin de comprendre ce qu’il faut vraiment créer.
  • La capacité à suivre une démarche créative, pour être sûr d’avoir des idées pertinentes.
  • La maîtrise d’un logiciel de création graphique, pour mettre vos idées au propre.

Et c’est précisément ce que je propose de vous enseigner avec ma formation Logo Maker.

Comme je l’ai dit précédemment, le but, c’est de vous permettre de progresser rapidement en vous concentrant sur une seule chose : l’essentiel.

Chacun des trois modules de ce programme est donc dédié à l’acquisition de l’une des compétences clés que j’ai identifiées plus haut.

Voici le programme :

⭐ Module 1 : Les principes marketing fondamentaux du logo

  • La présentation des 6 typologies de logos… et comment déterminer laquelle est la plus adaptée pour votre projet
  • Les 5 points communs que partagent tous les logos réussis
  • Les 7 pièges à éviter lors de la création d’un logo, et dans lesquels tombent (malheureusement) 99% des débutants en graphisme
  • Pourquoi un logo n’est pas juste « un dessin » 
  • Comment éviter que l’un de vos logos provoque un bad buzz, devienne la risée du web, et vous brouille avec vos clients ?
  • Les 6 conseils issus de mon expérience pour créer des logos qui fonctionnent
  • La méthode du « Crash Test » : Comment vérifier qu’un logo en apparence esthétique soit vraiment réussi ?
  • Le gros problème que rencontrent les graphistes qui recherchent à tout prix l’originalité
  • Pourquoi « casser les règles » est presque toujours une mauvaise idée 

💡 Module 2 : La méthode détaillée pour générer des idées créatives

  • L’étape indispensable (et trop souvent oubliée) pour réussir un logo avant même d’avoir commencé !
  • Comment éviter le syndrome de la page blanche et le manque d’inspiration
  • La méthode pas à pas pour générer des idées créatives sur commande, même si vous n’avez aucun talent imaginatif
  • Comment choisir les couleurs d’un logo ?
  • Ma technique pour représenter vos idées facilement, même si vous êtes nul en dessin
  • L’approche du StoryTelling : Comment créer un logo qui raconte une histoire
  • Ma technique secrète pour présenter vos logos à vos clients (et faire en sorte qu’ils en tombent amoureux !)


🖥️ Module 3 : La solution pour créer un logo de A à Z sur Illustrator

  • Le processus complet pour passer d’un brouillon sur papier… au logo final
  • Progression rapide : 1h de formation pour maîtriser les bases d’Illustrator (même si vous n’avez jamais utilisé le logiciel)
  • 9 cas pratiques détaillés pour apprendre à créer des logos dans des styles différents, en variant les techniques
  • Comment livrer un logo à un client ? (Dimensions, formats, etc.)
  • Ma technique pour exporter un logo avec les meilleurs réglages possibles… en 1 minute
  • La Méthode de l’Expert (Supplément bonus) : Comment créer une mini charte graphique pour guider vos clients dans l’utilisation de leur logo, et ainsi augmenter la valeur de tout votre travail

Voici quelques-uns des logos que vous apprendrez notamment à réaliser au cours de cette formation, à l'aide de cas pratiques :

La méthode complète pour créer des logos professionnels !

🎥  7h30 de vidéo pour apprendre à créer des logos de qualité professionnelle
📘 Formation accessible aux débutants (peu importe votre niveau)
✉️ Support client par e-mail 7j/7 pour répondre à toutes vos questions
💵 Développez une compétence monétisable et valorisée par les recruteurs
🚀 Donnez vie à des projets fantastiques !
COMMENCER LA FORMATION !

Comment suivre la formation ?

La formation est disponible en ligne, en streaming.

Une fois votre inscription réalisée, vous allez recevoir un e-mail vous proposant d’accéder, avec vos identifiants, à un espace membre sécurisé.

(Ci-dessous, vous pouvez d’ailleurs voir une photo de ce à quoi ressemble l’espace membre.)

Tout le contenu de la formation est accessible immédiatement, à vie. Vous pouvez donc suivre la formation quand vous le souhaitez, et regarder les vidéos autant de fois que vous en avez besoin.

La formation est structurée en modules, contenant chacun plusieurs contenus. Je vous conseille simplement de suivre le programme dans l’ordre pour en tirer un maximum de bénéfices.

Les vidéos sont consultables en ligne, et je vous invite à télécharger, quand c’est nécessaire, un dossier contenant toutes les images que je mets à votre disposition pour reproduire les exercices avec moi.

Que pensent-ils de mon travail ?

Comme vous l'avez peut-être remarqué, je me suis fait connaître sur YouTube grâce à la clarté de mes explications.

Je prends toujours le temps de bien expliquer ce que je fais, pour que vous puissiez reproduire ce que je crée devant vous, mais aussi pour que vous compreniez pourquoi je travaille de telle ou telle façon.

Voici notamment quelques témoignages que j'ai l'habitude de recevoir :

Comment j’ai appris à créer des logos, alors que j’étais encore étudiant ?

Vous vous demandez peut-être qui je suis pour vous apprendre à créer des logos...

Alors voilà : je m’appelle Geoffrey Humbert, et depuis 2018, je forme des milliers d’utilisateurs en graphisme grâce à ma chaîne YouTube et mes formations en ligne.

Pourtant, il y a encore quelques années, j’étais bien la dernière personne au monde à pouvoir créer un logo.

Je ne maîtrisais aucun logiciel de création graphique.

Je n’y connaissais absolument rien à l’univers du graphisme.

Et pire que tout : je n’aurais même pas su par où commencer.

Si vous m’aviez dit que je deviendrais formateur en graphisme, je vous aurais donc bien ri au nez.

Et puis, en 2011, je suis entré à la Fac pour y suivre des études de marketing, et j’ai commencé à m’intéresser à tout ce qui touchait au branding, aux marques et à leur image.

À côté de ça, je devais régulièrement réaliser des exposés pour certains cours, et j’ai compris que maîtriser des logiciels de création graphique, comme Photoshop ou Illustrator, m’aidait à réaliser des présentations bien plus captivantes.

Bien évidemment, ces logiciels n’étaient pas enseignés en cours, alors je me formais sur mon temps libre.

À force de travailler, j’ai naturellement fini par progresser, jusqu’à me rendre compte que mes compétences théoriques en marketing/communication pouvaient s’allier à mes compétences pratiques en graphisme... pour m’aider à créer des logos.

(Et plus généralement toutes sortes de supports de communication utiles à des entreprises.)

Non seulement mes compétences sur Photoshop et Illustrator représentaient un atout en or sur mon CV… (Et m’ont permis à plusieurs reprises de faire la différence avec d’autres candidats pour décrocher des stages pendant mes études.)

Mais en plus, cela m’a permis, alors que j’étais encore étudiant, de commencer à proposer mes services de graphisme en freelance.

Je n’avais encore aucun diplôme, et pourtant, j’étais devenu un graphiste légitime...

… Simplement parce que j’avais su occuper les rares heures de mon temps libre, chaque semaine, pour apprendre une compétence distinctive et monétisable.

Pourquoi choisir Logo Maker ?

1. Apprenez une compétence monétisable : Un graphiste professionnel facture généralement ses logos entre 300€ à 1500€. Cette formation est donc un excellent moyen d’investir sur vous-même, en vous aidant à développer une compétence qui peut vous rapporter de l’argent.

2. Gagnez en autonomie : C’en est fini de galérer et de ne plus savoir par où commencer. Une fois que vous aurez suivi la formation Logo Maker, vous serez enfin en mesure de générer des idées créatives, de conseiller efficacement vos clients, et de tirer parti d’Illustrator pour créer des logos, sans l’aide de personne.

3. Boostez votre CV : Être capable de créer des bons logos n’est pas seulement intéressant pour travailler en freelance. C’est aussi un excellent moyen de valoriser votre portfolio, et donc d’attirer l’attention d’éventuels recruteurs.

4. La formation est accessible à vie : Une fois que vous vous êtes inscrit, vous rejoignez un espace membre en ligne où vous avez accès à toute la formation, ainsi qu’à tous les fichiers sources. Vous pouvez regarder les vidéos autant de fois que vous le voulez, ce qui est la meilleure garantie de progresser à votre rythme.

5. La formation est 50% théorique, 50% pratique : C’est l’une des différences majeures avec mes autres formations, qui sont habituellement exclusivement focalisées sur la pratique. Ici, je développe également des aspects théoriques pour vous aider à prendre les bonnes décisions tout au long de votre démarche créative. (Le but : faire tout de suite la différence avec les autres graphistes, qui ignorent malheureusement les bases de la communication.)

6. Les mises à jour sont gratuites : Si j’estime que je dois ajouter de nouveaux contenus pour améliorer la formation, vous y aurez accès gratuitement. 

7. Je suis là pour répondre à vos questions : Si vous rencontrez une difficulté ou que vous avez besoin d’un peu plus d’informations, je suis réactif. Je réponds moi-même aux questions par e-mail, le plus souvent en moins de 24h.

FAQ

Je n’ai pas le temps de suivre cette formation.

Vous êtes la seule personne en mesure de définir vos priorités et votre emploi du temps.

Toutefois, j’ai justement conçu ce programme pour qu’il soit rapide à suivre, et qu’il vous permette de réaliser des progrès immédiats

En effet, celui-ci dure un peu plus de 7h30, et j’estime que vous en aurez pour 4 à 5 heures pour réaliser tous les exercices que je propose.

Selon votre organisation, vous pouvez donc suivre ce programme en seulement quelques jours, et commencer à créer vos premiers logos aussitôt.

Ensuite, bien entendu, pour des résultats encore meilleurs, vous aurez besoin de vous exercer. Mais une fois que vous aurez suivi cette formation, vous saurez exactement quoi faire et comment le faire, ce qui vous fera gagner un temps précieux à chaque fois que vous aurez besoin de créer un logo.

Cette formation va vous demander un peu d’investissement sur le court terme. Mais vous en tirerez des compétences utiles pour tout le reste de votre carrière.

Comment être sûr que la formation va marcher pour moi ?

En réalité, cette formation ne pose aucune difficulté particulière.

En général, si un graphiste n’arrive pas à créer des bons logos, ce n’est pas parce qu’il est « mauvais » et qu’il est condamné à le rester toute sa vie.

C’est simplement parce qu’il ne comprend pas ce qu’est un bon logo, ni ce qu’attend réellement un client, et comment il doit s’y prendre pour réaliser un travail de qualité.

Cette formation vise à vous donner les clés pour faire du bon travail. Mais évidemment, si vous voulez que ça fonctionne, il vous faudra tout de même faire quelque chose d’important, à savoir : travailler.

C’est la seule chose que je vous demanderai pour profiter des bienfaits de cette formation. 

Je trouve la formation trop chère.

En réalité, cette formation est plutôt bon marché, dans la mesure où elle vous permet d’acquérir une compétence qui vaut bien plus que son prix.

Pour rappel, un graphiste professionnel facture généralement ses logos entre 300€ et 1500€. (Selon son client, son expérience, et toutes sortes de paramètres liés au projet.)

Du coup, à partir du moment où vous parviendrez à créer ne serait-ce qu’un seul logo pour un client… Vous aurez déjà remboursé ce programme.

Bien évidemment, cette formation ne va pas vous apprendre à vendre, et ce sera à vous de trouver vos clients.

Quoi qu’il en soit, ce programme vous délivre bien une compétence monétisable. Et ça n’a rien de surréaliste : les graphistes qui vivent de leur activité existent bel et bien. (Vous en connaissez peut-être même personnellement.)

Et tant qu’il y aura des entreprises qui communiquent et qui vendent, cette compétence présentera une valeur considérable.

À qui s’adresse cette formation ?

Cette formation s’adresse aux débutants en graphisme, qui souhaitent apprendre à créer des logos de qualité professionnelle.

Étant le fait qu’on commence depuis zéro, ce programme est accessible à tout le monde. (Il n’y a pas besoin d’avoir déjà des bases en graphisme ou sur Illustrator pour suivre cette formation.)

Néanmoins, je déconseille ce programme aux entrepreneurs, et plus généralement aux personnes qui ont juste besoin d’un logo. Si vous êtes dans cette situation, je vous recommande plutôt de faire appel à un prestataire. (Cela vous fera gagner du temps et de l’énergie, ce qui vous permettra de vous concentrer sur des tâches encore plus importantes.)

L’intérêt de ce programme, c’est d’acquérir des compétences qui vous seront utiles toute votre vie.

Est-ce que je peux apprendre à créer des logos tout seul ?

Bien sûr, mais ce sera aussi beaucoup plus long, parce que vous devrez regrouper des connaissances et des compétences très différentes.

En effet, pour créer un bon logo, il faut avoir :
  • Des connaissances en marketing/communication, pour comprendre son client, ses enjeux et ses objectifs
  • Une approche créative solide, pour être sûr de pouvoir générer des idées créatives dès que vous en avez besoin
  • Des compétences en création graphique, et notamment sur un logiciel professionnel comme Illustrator, pour mettre vos idées au propre

Cette formation compile donc toutes ces compétences pour vous aider à progresser bien plus vite que si vous cherchiez à apprendre tout seul.

Est-ce que cette formation délivre un diplôme ?

Non, dans la mesure où le but de cette formation est de vous transmettre des compétences. (Et non de vous donner un document qui prétend que vous avez ces compétences.)

Ce qui compte vraiment, c’est ce que vous savez faire en graphisme. Et l’avantage avec les arts graphiques, c’est que vous pouvez facilement montrer votre niveau en dévoilant votre travail.

Au final, votre meilleur diplôme, c’est votre portfolio.

Quelle version d’Illustrator faut-il pour suivre ce programme ?

Étant donné qu’Illustrator évolue très peu d’une année sur l’autre, et que j’utilise surtout des outils de base dans cette formation, n’importe quelle version d’Illustrator CC publiée entre 2014 et 2020 vous permettra de suivre ce programme dans les mêmes conditions que moi.

Je déconseille simplement de suivre ce programme avec Illustrator CS6, CS5, et toutes les versions qui précèdent. (Car elles ont maintenant une dizaine d’années, et elles comportent plusieurs différences avec Illustrator CC, qui seraient susceptibles de vous déranger pendant votre apprentissage.)

Puis-je suivre cette formation, même si je n’ai pas Illustrator ?

Les modules 1 et 2 ne nécessitent aucun logiciel. Seul le troisième module est dédié à Illustrator, qui est le logiciel référent en matière de création de logos. (Adopté par tous les professionnels.)

Vous pouvez suivre cette formation même si vous n’avez pas ce logiciel, car dans le fond, la démarche pour créer un logo restera la même, peu importe votre matériel informatique.

Néanmoins, si j’utilise Illustrator, c’est parce qu’il s’agit selon moi du meilleur logiciel pour créer des logos (et de loin). Il m’apparaît donc dommage, et pas forcément pertinent, de suivre une formation professionnalisante sur la création de logos, sans utiliser le logiciel le plus adapté pour ça.

Vous êtes libre d’agir comme vous le souhaitez, mais je préfère vous déconseiller de vous lancer dans la création de logos en tant que professionnel si vous ne disposez pas d’Illustrator. 

Faut-il savoir dessiner pour créer des logos ?

Savoir dessiner est un atout considérable pour créer des logos.

Néanmoins, il n’est pas indispensable d’être doué en dessin, parce qu’un logo doit toujours rester simple.

En vérité, du moment que vous savez tenir un crayon et écrire les lettres de l’alphabet, vous disposez des compétences requises pour commencer à créer des logos. (Tout ce qu’il faut, c’est savoir faire des formes simples.)

En quoi cette formation est-elle différente du programme AI Master ?

Le programme AI Master vise à vous rendre autonome sur Illustrator, pour créer des images vectorielles dans toutes sortes de styles.

La formation Logo Maker se concentre sur la création de logo, mais pas seulement à travers l’angle d’un logiciel. Nous abordons aussi les thèmes de la communication, de l’entreprise, du marketing, du branding, et de la démarche créative.

Ces deux programmes sont donc complémentaires.

Combien de temps aurais-je accès à la formation ?

La formation est accessible à vie. Vous pourrez regarder les vidéos quand vous voulez, et autant de fois que vous le souhaitez.

Quand et comment puis-je commencer la formation ?

Dès que votre achat est validé, vous recevez un e-mail avec un lien pour vous connecter à votre espace privé. Vous pourrez y suivre la formation, en ligne.

Toutes les vidéos sont disponibles en streaming. Vous pourrez également télécharger les images que j’utilise pour reproduire les exercices que je propose.

Et si j’ai besoin d’une facture ?

Envoyez-moi simplement un e-mail après votre achat, contenant les informations légales à mentionner sur la facture :
  • Votre nom et votre prénom
  • La dénomination sociale de votre société (si vous en avez une)
  • Votre adresse de facturation 
  • Votre numéro de TVA (si vous en avez un)

Je vous enverrai la facture dans les 48h.

Où puis-je trouver les Conditions Générales de Vente ?

Vous pourrez les lire en cliquant ici.

Où puis-je poser mes questions ?

Vous pouvez me poser toutes vos questions en m'écrivant à cette adresse : geoffrey@apprendre-le-graphisme.com